Trésors de Champagne : Les coteaux de Hautvillers

Inscrits au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, les coteaux de Hautvillers sont le berceau historique du champagne. Il y a 4 siècles, le moine Dom Pérignon y mit au point le principe de l’assemblage. De vignobles en villages, découverte au fil de l’eau d’un site décidément pas comme les autres.

Les vignobles historiques de Hautvillers sont entrés au Patrimoine Mondial de l’UNESCO en 2015 sous l’inscription « Coteaux, Maisons et Caves de Champagne », au même titre que la colline Saint-Nicaise à Reims, et l’avenue de Champagne à Epernay, un ensemble de trois bien qui dit toute la richesse de l’écosystème champenois. De passage dans la région, la pause dans les coteaux de Hautvillers s’impose donc. L’on y découvrira une extraordinaires mosaïque de vignes s’échelonnant en cascade jusqu’à la Marne, frontière naturelle avec les cultures et plaines agricoles. Façonné par la nature et la main de l’homme, ce coin de Champagne stupéfait par sa quiétude et son esthétique morcelée. A la fin de l’été le vignoble fourmille de vendangeurs qui s’activent pour récolter les raisins gorgés de soleil.

Les vignobles historiques de Hautvillers sont entrés au Patrimoine Mondial de l’UNESCO en 2015 sous l’inscription « Coteaux, Maisons et Caves de Champagne », au même titre que la colline Saint-Nicaise à Reims, et l’avenue de Champagne à Epernay, un ensemble de trois bien qui dit toute la richesse de l’écosystème champenois. De passage dans la région, la pause dans les coteaux de Hautvillers s’impose donc. L’on y découvrira une extraordinaires mosaïque de vignes s’échelonnant en cascade jusqu’à la Marne, frontière naturelle avec les cultures et plaines agricoles. Façonné par la nature et la main de l’homme, ce coin de Champagne stupéfait par sa quiétude et son esthétique morcelée. A la fin de l’été le vignoble fourmille de vendangeurs qui s’activent pour récolter les raisins gorgés de soleil.

Le vignoble partage également la vedette avec des villages de caractère, typiques du bâti champenois. Parmi eux, Hautvillers, le berceau du champagne, dont le prémonitoire naturel offre un point de vue remarquable sur les coteaux historiques. A ses pieds une mer de vignes, en son cœur l’Eglise abbatiale d’Hautvillers qui abrite toujours le tombeau de Dom Pérignon. Là, un belvédère aménagé offre une vue étourdissante sur la Vallée de la Marne et sa trilogie de vignes, plaines et forêts. Plus loin, le belvédère de la croix Joseph propose un autre point de vue remarquable. Dans tout le village, l’âme de Dom Pérignon flotte encore d’une manière presque palpable. Laissez-vous guider. Envie d’encore ? Promenez-donc votre curiosité à Aÿ-Champagne le village natal de René Lalique, l’inventeur du bijou moderne ; à Bouzy et son non moins célèbre vin rouge ; ou encore à Mutigny.

Omniprésente, l’eau s’invite enfin à tous les détours. Sources, mares, étangs, fontaines et bien sûr la Marne, sont d’autres points d’attraction à ajouter à son carnet de route dans les coteaux historiques de Hautvillers. Croisière, balade en canoë, pique-nique au bord de l’eau, il y a autant d’idées que d’envies. Les 45km de la véloroute de la Vallée de la Marne, de Condé-sur-Marne et Dormans, propose de découvrir d’un coup de pédale les paysages de Champagne classés UNESCO et d’aller, chemin faisant, à la rencontre d’un vigneron passionné.

 

Profitez de votre séjour dans l’un de nos hôtels champenois, pour satisfaire votre curiosité de l’histoire, du savoir-faire et de la beauté du patchwork viticole des coteaux de Hautvillers.

Découvrez aussi...

Châlons-en-Champagne, la Venise pétillante

A 45km de Reims, Châlons-en-Champagne est surnommée la Venise Pétillante. Pétillante pour le champagne bien sûr, et Venise pour son entrelacs de canaux et rivières. Maisons à pans de bois, parc et kiosque à musique, balade en barque, collégiale et patrimoine historique : Châlons-en-Champagne se découvre à pied, sur l’eau, à vélo, mais toujours avec curiosité. Alerte bon plan de l’été !

16 Août 2022
En savoir plus
Äy-Champagne, escale sur la route touristique du champagne !

Ville natale de René Lalique, Aÿ-Champagne est un bourg typique de l’architecture marnaise, entre esprit vigneron et richesses patrimoniales. Sur la route touristique du Champagne, la ville accueille également le centre d’interprétation sensoriel des vins. La pause s’impose donc.

En savoir plus
La Chapelle Foujita

Il existe à Reims des lieux encore trop confidentiels et pourtant exceptionnels. C’est le cas de la chapelle Notre-Dame-de-la-Paix, aussi appelée chapelle Foujita du nom de son créateur, l’artiste franco-japonais Léonard Tsuguharu Foujita. Petit bijou d’art roman décoré de fresques et vitraux d’inspirations bibliques, la chapelle Foujita est un véritable testament artistique, classé aux monuments historiques depuis 1992.

En savoir plus
Reims, le charme de l’Art Déco !

Au sortir de la Grande Guerre, 80% de la cité des sacres est détruite. La catastrophe laisse un large espace de création à l’Art Déco qui s’empare de la ville, sans unité réelle mais avec effervescence. De passage à Reims, levez les yeux sur les façades d’immeubles, les monuments et bâtiments. La surprise est toujours au coin de la rue.

En savoir plus
Aux portes de la Champagne : Meaux, tradition gourmande

Aux portes de la Champagne et à proximité immédiate de Paris, Meaux est une halte obligatoire pour les disciples d’Epicure. Avec le Brie de Meaux AOC et la Moutarde de Meaux en tête de liste de ses spécialités, la commune de Seine-et-Marne a tous les arguments d’un moment gourmand.

29 Avr 2021
En savoir plus
Le Parc Naturel Régional de la Montagne de Reims

Petit bijou de 533km² niché entre Reims, Epernay et Châlons-en-Champagne, le parc naturel régional de la Montagne de Reims est une mosaïque de vignes, forêt et cultures. Sur l’itinéraire de la route touristique de Champagne, il invite à la curiosité tout azimut. Atout cœur et coup de projecteur.

En savoir plus
Les croquignoles de Reims, bouchée gourmande

Dans la Champagne gourmande, la croquignole caracole en tête des spécialités sucrée au même titre que le biscuit Rose de Reims. Et pour cause, son origine est aussi ancienne. Promenons-nous dans les couloirs du temps à la découverte de la croquante croquignole rémoise.

En savoir plus